Fleet | Blog - Start up & PME, 5 conseils simples pour passer au Green IT

Start up & PME, 5 conseils simples pour passer au Green IT

L'auteur

Mathilde Ginisty

VP Marketing

Longtemps ignorée, la pollution générée par les activités informatiques est aujourd’hui un fait avéré. Réduire l’empreinte écologique de l’entreprise, quelle que soit sa taille, fait partie intégrante des objectifs de nombreux dirigeants. Pour cela, avoir une gestion IT plus écologique et plus durable arrive en tête des actions ayant le plus d’impact.

Si les grands groupes ont des services dédiés leur permettant de passer au Green IT aisément, ce n’est pas toujours le cas des startups et des PME. Pourtant, ces structures peuvent elles aussi opter pour une politique IT plus écologique. Mais par où commencer ?

Startups et PME, voici 5 conseils concrets qui vous permettront de démarrer une politique Green IT simplement, et sans entraver votre croissance.

Green IT en entreprise : définition

Commençons par bien définir ce que représente le Green IT. Le Green IT, ou gestion informatique durable, est une méthode qui tend à réduire les impacts provoqués par l’utilisation des technologies numériques. Ce terme englobe les produits et prestations technologiques respectueux de l’environnement mais également les initiatives qui tendent à utiliser les technologies pour préserver au mieux les ressources.

Lorsqu’on parle de Green IT en entreprise, on évoque le fait de développer l’utilisation de l’informatique dans le respect des enjeux environnementaux, économiques et sociaux. Pour les entreprises cela doit se faire sans pour autant entraver le développement numérique incontournable au bon développement de l’organisation.

Notez que le terme Green IT couvre un large panel d’activités : les serveurs, les processus, les méthodologies, etc. Dans notre article, nous allons nous focaliser sur l’équipement IT et la gestion du matériel, qui sont des éléments centraux pour mettre en place une politique IT plus écologique de manière simple et concrète.

green IT

Pourquoi passer à une gestion de votre matériel informatique plus écologique ?

Il existe différentes raisons de vouloir passer à une gestion de votre matériel informatique plus écologique. En l’occurrence, la première motivation peut être d’avoir un impact plus positif. La pollution numérique en entreprise n’est pas sans conséquence sur l’environnement, et les chiffres sont parlants :

  • en France, 1,4 million de tonnes de déchets électroniques sont produits chaque année, mais 40 % seulement sont recyclés.
  • Plus de 2 millions d’entreprises disposent d’ordinateurs dont elles ne se servent plus et qui dorment dans leurs placards ;

Une deuxième motivation peut être de répondre à une attente croissante des clients, qui valorisent de plus en plus les fournisseurs et les marques qui ont un comportement respectueux de l’environnement.

Enfin, une troisième motivation est de répondre à une attente de plus en plus forte de la part de salariés : une étude de Fleet et Harris Interactive démontre que 85 % des cadres se disent sensibles à une politique de gestion de l’équipement IT plus écologique.

green it

Selon l’étude, en 2021, 7 cadres sur 10 disent qu’il pourrait être influencés dans leur décision de rejoindre ou de quitter l’entreprise selon la politique Green IT de l’entreprise. Ce chiffre atteint près de 80 % chez les nouvelles générations.

Vous l’aurez compris, mener une politique IT plus responsable n’est donc pas à prendre à la légère et peut devenir un véritable atout pour attirer et garder les talents.

5 conseils pour passer au Green IT pour les startups et les PME, tout en gardant un matériel performant

Le Green IT ne concerne pas que les grands groupes. Au contraire, startups et PME peuvent elles aussi passer au Green IT, tout en conservant du matériel performant pour permettre à l’organisation d’atteindre ses objectifs de croissance. Startups et PME, voici quelques conseils concrets qui vous permettront de passer au Green IT.

1. Prenez soin de vos équipements

Le Green IT doit s’opérer sur toute la durée du cycle de vie des équipements informatiques. En effet, c’est depuis leur fabrication jusqu’à leur fin d’utilisation qu’ils génèrent de la pollution, engendrent une consommation d’énergie et produisent des émissions de gaz à effet de serre.

Plusieurs actions simples peuvent être mise en place au sein de l’entreprise :

  • Faîtes toutes les opérations de maintenance utiles et installez l’ensemble des protections nécessaires (antivrus, etc.) afin d’allonger autant que possible la durée de vie de vos équipements.
  • Éteignez vos appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés ;
  • Instaurer des systèmes de mise en veille automatique ;
  • Réparez ce qui est réparable avant de vous séparer de vos équipements.

2. Donnez une seconde vie à vos appareils

Des piles d’ordinateurs dans le placard du bureau, ça vous dit quelque chose ? Plus de 2 millions d’entreprises gardent les ordinateurs en fin de vie dans leurs placards. Constitués de substances chimiques souvent toxiques, les équipements (ordinateurs, smartphones, tablettes numériques, etc.) sont très polluants. Dès lors, le recyclage et l’allongement de la durée de vie des produits sont les premiers enjeux de la sobriété numérique.

Pour donner une seconde vie à vos appareils, vous pouvez vous tourner vers :

  • Le reconditionnement : de cette façon, vous luttez contre l’obsolescence programmée et favorisez le recyclage du produit qui est encore en état de fonctionnement. Il existe des startups dont le travail est de donner une seconde vie à votre matériel électronique. C’est le cas de la société Zack, par exemple, qui vous permet de vendre ou de donner à des associations les produits électroniques dont vous n’avez plus l’utilité.

  • Le don à des associations de lutte contre la fracture numérique : les appareils dont vous ne vous servez plus peuvent être utiles à ceux qui manquent d’équipement : notamment des familles dont les enfants ont besoin d'un ordinateur pour étudier ; vous pouvez vous mettre en relation avec des associations comme Emmaüs Connect ou Weeefund.

  • Le recyclage : vous pouvez vous tourner vers les grandes enseignes comme Leroy Merlin ou Darty ou directement vers le fournisseur où vous avez acheté votre ordinateur. Vous pouvez aussi chercher un point de collecte près de votre bureau ici pour leur proposer de récupérer vos ordinateurs.

Veillez à bien réinitialiser votre ordinateur et à effacer vos données avant de vous en séparer. Pour en savoir plus, découvrez notre Guide complet sur le recyclage des ordinateurs.

green it

3. Optez pour du matériel reconditionné (mais attention à la qualité)

Vous pouvez aussi opter pour du matériel reconditionné pour aller plus loin dans le Green IT. En choisissant une flotte d'ordinateurs reconditionnés pour ses salariés, 900.care, start up dont la mission est de stopper l’utilisation du plastique à usage unique dans les salles de bain, a réussi à économiser près de deux tonnes de CO2.

Ce choix, pourra aussi diminuer le coût du matériel. Cependant, il faudra être attentif à la qualité du matériel reconditionné, qui peut apporter son lot de mauvaises surprises avec des dysfonctionnements plus fréquents. Passer au Green IT ne doit pas vous empêcher d’avoir du matériel qui fonctionne correctement pour travailler efficacement.

Pour vous guider, vous pouvez vous appuyer sur ce que l’on appelle le grade cosmétique du produit. Il s’agit d’une note attribuée à l’équipement reconditionné qui évalue l’état esthétique de l’équipement. Le grade esthétique n’est pas nécessairement lié aux performances de l’appareil, mais vous en dit plus sur son état.

Il existe 4 grades de reconditionnement différents :

  • le grade A+, qui justifie du parfait état de l’appareil : votre appareil est comme neuf, sans impact ni aucune rayure ;
  • le grade A, qui justifie du très bon état de l’appareil : si vous êtes exigeant, vous pourriez repérer des microrayures négligeables sur votre équipement ;
  • le grade B, qui justifie du bon état de l’appareil : votre appareil est fonctionnel mais présente des marques d’utilisation visibles (rayures, traces d’usure ou d’impact, etc.) ;
  • le grade C, qui justifie d’un état correct de l’appareil : ce dernier est en bon état de fonctionnement mais présente des marques d’usure prononcées.

Nous vous conseillons de privilégier les grades A+ et A dans le cadre d’une utilisation professionnelle, qui sera quotidienne et intensive. Mais prenez en compte que les aléas et les pannes pourront être plus fréquentes qu'avec du neuf.

Vous pouvez également miser sur un ordinateur neuf plus durable. Certains ordinateurs sont conçus en matériaux recyclés comme le Dell Latitude qui est conçu avec de la fibre de carbone recyclée et de 21 % de bioplastique issu d’arbres dans le couvercle____ et le Dell OptiPlex contient jusqu’à 60 % de matériaux recyclés.

4. Faites un bilan carbone

D’après une étude BNP Paribas de 2020, seulement 25% des PME européennes mesurent l’empreinte carbone associée à leurs équipements technologiques, soit deux fois moins que les grandes structures. Pourtant, il existe des outils adaptés aux PME : vous pouvez vous tourner vers Greenly ou Sami pour vous accompagner dans cette démarche.

greenly

En réalisant un bilan carbone, vous serez à même de calculer le total d’émissions de gaz à effet de serre produit par votre entreprise grâce à un outil de comptabilisation. De cette façon, vous aurez la vision de ce que vous consommez et pourrez améliorer vos pratiques.

Les résultats obtenus et les recommandations de votre partenaire pour le bilan carbone vous aideront à élaborer un plan d’action afin de réduire l’impact des activités de votre entreprise sur l’environnement.

5. Passez au Device-as-a-Service

En optant pour le device-as-a-service pour équiper votre entreprise, vous accédez à des ordinateurs haut de gamme en leasing, par le biais d’un abonnement mensuel qui peut comprendre différents services, et notamment la gestion écologique du matériel. Chez Fleet, l’abonnement intègre des appareils des appareils neufs ou reconditionnés A+, un SAV et une plateforme tech pour gérer simplement les pannes et les réparations, mais aussi la gestion de la seconde vie des ordinateurs lors du renouvellement du matériel.

Nous nous occupons de les reconditionner pour les particuliers et pour des associations de lutte contre la fracture numérique. Cela simplifie la démarche pour les PME et les startups qui n’ont pas de service dédié ou pas le temps de s’en occuper.

green it fleet

Vous l’aurez compris, le Green IT concerne l’ensemble des entreprises : grands groupes, TPE, PME et startups. Grâce à ces conseils accessibles et en faisant les bons gestes, vous pouvez vous aussi agir afin de minimiser les impacts du numérique sur l’environnement.

Bonne nouvelle, il est tout à fait possible de concilier Green IT et matériel performant afin que les salariés puissent travailler dans de bonnes conditions pour atteindre les objectifs fixés !

Revenir au Blog
Afin d’optimiser votre expérience, nous utilisons des cookies 🍪, que vous acceptez en poursuivant votre navigation. En savoir plus